Big Data ?

Chaque jour, nous générons 2,5 trillions d’octets de données. Ca ne vous dit pas grand chose ? C’est normal. En fait, c’est ça qu’on appelle le « Big Data ». Cet obscur terme anglais désigne simplement  le flux permanent de toutes ces données informatiques, qui circulent à travers le monde, à chaque instant.
Big Data marketing, quels bénéfices clients.?

Les données de masse ou « Big Data » désignent les grands ensembles de données informatiques qui sont considérés comme la matière première de demain. Toutes les données échangées sur Internet sont stockées sur des serveurs et des disques durs et peuvent être traitées directement par des algorithmes.

Le phénomène du Big Data désigne la capacité à tirer, à partir d’une grande quantité de données, des conclusions que nous ne pourrions pas obtenir à partir d’une quantité moindre. Par le passé, les êtres humains disposaient d’un nombre de données insuffisant, c’est pourquoi ils ont développé des capacités leur permettant de tirer un maximum d’enseignements à partir d’un minimum d’informations. A l’ère du Big Data, la situation s’est inversée. L’analyse de grandes quantités de données nous permet de faire des déductions qui auraient été impossibles précédemment.

La vitesse, le volume et les multiples utilisations potentielles du Big Data  sur le marketing

Les bénéfices clients du big data marketing peuvent être organisés autour 3 grandes familles : le marketing prédictif, le web analytics et le marketing relationnel multicanal. Avec dans chacun des cas, détaillés les avantages pour les responsables marketing, pour les consommateurs finals et comment les.(Big) Data Marketing génèrent de la valeur pour les entreprises.

Ci-dessous l’infographie détaillée « quels bénéfices clients des.(big) data marketing ? » réalisée par Camp de Bases à l’occasion du salon e-commerce, suivi d’un petit lexique.

Mais que sont précisément ces données ? Comment sont-elles générées ? A quoi servent-elles concrètement ? Pour le comprendre en 60 secondes, regardez la vidéo réalisée par Le collectif Orange 

LEXIQUE

Bad data.: Se dit des données inexploitables à cause de leur mauvaise qualité.: adresse non mise à jour, produit acheté inconnu, adresse email sans @, mauvaise saisie dans un formulaire,…

Capital Data.: Valeur associée aux données collectées sur les clients et prospects via différents canaux.

Cluster.: Dans ce contexte, “Cluster” signifie que même si les bases ont des modèles/ contenus différents, les bénéfices marketings « attendus » vont être proches voir semblables.: connaissance client, ventes additionnelles,…

Datamart.: Base où les données sont structurées sous un angle métier pour un mode d’exploitation particulier.(en opposition au datawarehouse où les données sont stockées de manière neutre).

Hadoop.: C’est un framework Open Source conçu pour réaliser des traitements sur des volumes de données très importants.(peta octets). Système adapté pour le BIG Data.

KPI.: “Key Performances Indicators” ou indicateurs de performances. Ceux-ci variant en fonction de ce que vous mesurez.: pour un site web, visites, visiteurs, nouveaux visiteurs,… pour une campagne email, taux d’ouverture, de réactivité, de clics,…

MDM.: “Master Data Management” ou “Gestion des données de référence” est un ensemble de processus visant à gérer les données de références de l’entreprise au sein d’une base de données.

noSQL : Système de gestion de bases de données fondé sur des bases autres que relationnelles, ou de type tables,… Ce système est souvent utilisé pour manipuler un grand nombre de données.: Google, Amazon,… Système très adapté pour faire du Big Data.

Open data.: Ou “Données ouvertes” est le principe de donner accès à tous à des données numériques. Celles-ci sont mises en ligne et réutilisables par tous. Une “donnée ouverte” est publiée de manière “Complète, Primaire, Opportune, Accessible, Exploitable, Non-Discriminatoire, Non-Propriétaire, Libre de droits, Permanente, et Gratuite”.(Srce Association Libertic).

Retargeting.: Ou “Reciblage publicitaire” consiste à ré-afficher des publicités.(bannières,…) de même type dès lors qu’un internaute a montré de l’intérêt à ce type de produits sur un autre site.

RFID.: “Radio Frequency Identification” ou “Identification par radio fréquence“, soit un système qui permet de récupérer des données à distance et de les mémoriser via des ondes émises par des “étiquettes/ puces”.: codes-barres, passeports, cartes de fidélité, paiement NFC,…

ROI.: “Return On Investment” ou retour sur investissement, correspond au calcul de la rentabilité d’un investissement.: Coûts d’une opération.(création publicitaire, temps humain,…) versus les bénéfices.(ventes générées, visibilité, …)

RTB.: “Real Time Bidding” correspond aux enchères en temps réel dans le domaine de la publicité online.: Google Adwoords, Adsense, bannières publicitaires,…

Third party data.: Ce sont des données de ciblage publicitaire fournies par un tiers. Ce sont des données comportementales ou déclaratives qui viennent enrichir le profil via les cookies