Le media courrier !

Balmétrie est la mesure d’audience du média courrier. Grâce à cette mesure, on peut désormais évaluer la performance média des campagnes courrier, en utilisant les grands indicateurs standards du marché.(couverture, pression publicitaire…)

L’enquête confirme le fort ancrage du courrier dans les habitudes de consommation médias des Français.: 97 % d’entre eux lisent au moins un courrier dans la semaine.(toutes formes de courriers). Plus de 55% en lisent au moins un par jour.: courriers d’information 14.5%.(journaux d’information, tracts politiques, tracts associatifs,…), imprimés publicitaires 23.5%, courriers publicitaires adressés 20.8%, courriers administratifs et de gestion 26.4%. Les imprimés publicitaires représentent près de la moitié.(48,4%) des lectures de courriers sur une semaine. Les Français internautes lisent autant de courrier papier que le reste de la population. En moyenne, 15 par semaine.

L’étude montre la complémentarité du média courrier avec les autres grands médias.: complémentarité de fonction avec la presse et la télévision, le courrier permettant de relayer une campagne d’image nationale par son ancrage local et sa capacité à activer les ventes ; complémentarité de cible avec internet, les petits internautes étant des grands lecteurs de courrier imprimé.

Pourquoi avoir créé un outil de mesure d’audience pour le canal papier ? « Parce que de tous les médias, le courrier publicitaire a besoin de trouver sa place dans les stratégies de media planning et cross-canal des agences et des annonceurs. En établissant un benchmark sectoriel et en analysant le comportement des consommateurs face au courrier publicitaire, l’outil mis en place par Balmétrie et Ipsos permet de mesurer l’efficacité et le ROI de ce canal pour mieux l’utiliser », explique Éric Trousset, président du GIE Balmétrie et directeur général adjoint études et marketing Mediapost.

Pour lire l’avis de Bruno Schmutz, DG chez Ipsos Mediact, cliquez ici.

Les résultats de l’enquête en infographie.:

 

La mesure de l’audience du courrier publicitaire, réalisée par l’institut Ipsos Media CT, innove en mixant le téléphone dans un premier temps, puis le Web ou le courrier. Afin d’obtenir un recueil de données exhaustives, chacun des 11 000 individus recrutés doit collaborer pendant neuf jours consécutifs. Afin d’être fiabilisées, les données recueillies sont ensuite comparées aux volumes réellement distribués.