Les Advisers

31% des Français sont des « Advisers » définis par Kantar Media comme des internautes qui s’expriment sur une marque, une publicité, un produit via les réseaux sociaux ou les blogs selon une étude présentée hier soir par l’institut. Ils sont +58% par rapport à 2012.
C’est une population urbaine, mobile, accrochée à son smartphone, jeune et experte en communication mais qui n’a pas forcément les moyens de ses envies de marques. Ils sont publivores et délivrent des commentaires positifs sur les marques 3 fois sur 4. Très exposés, leurs points de contact sont nombreux.

Ils sont plutôt jeunes.: 50% d’entre eux (soit plus de 7 millions de Français) ont moins de 35 ans. Ils remplissent également le rôle d’amplificateur de message : 30% d’entre eux sont des influenceurs avec plus de 100 followers et 6% en comptent plus de 400.

Urbains, mobiles, ultra connectés et « trendy » , 45% des Advisers déclarent aimer faire du lèche-vitrine et flâner dans les magasins. 30% apprécient fréquenter les grandes surfaces sans nécessité d’achat et 48% apprécient de pouvoir « faire de plus en plus de choses » dans les grands magasins.

72% d’entre eux voient en internet la possibilité de s’entraider, de trouver des réponses à leurs questions. Les Advisers ont par ailleurs tendance à privilégier les sites qui donnent la parole à leurs utilisateurs (30% – soit deux fois plus que la moyenne des Français).

Les Advisers inventent un nouvel échange entre la marque et leurs consommateurs

 Quelles sont leurs habitudes d’achat ?

82% des Advisers font du shopping en ligne (vs 63% des Français). 65% d’entre eux (vs 52% des Français) sont adeptes du ROPO (Research Online, Purchase Offline). Pour autant, ils ne délaissent pas les magasins physiques puisque la moitié des Advisers fréquentent plus de 30 magasins par an – soit 18 points de plus que la moyenne tricolore.

Les marques cherchent donc à séduire les Advisers en leur proposant de nouvelles expériences de consommation ou un parcours d’achat innovant voire « phygital » (mélange de magasin physique et digital) uniques, inédits et exclusifs associant personnalisation et esthétisme.

Que commentent-ils ?

Les loisirs ont une place importante. Ainsi, les Advisers commentent en premier lieu le contenu culturel : 72% des Advisers like, commentent ou partagent l’information, l’actualité, la musique, les vidéos,… Les marques ne sont pour autant pas en reste ! Elles sont également scrutées, commentées, partagées et likées par 37% des internautes.

Les marques doivent-elles prendre en compte les Advisers ?

En parallèle, 38% des Français (soit 20 millions) déclarent consulter des avis avant d’acheter un produit, cela représente 50% des moins de 35 ans.

Les Advisers sont donc de véritables relais pour les marques. Heureusement pour elles, les ¾ des commentaires des Advisers sont positifs, faisant d’eux des ambassadeurs de marque.

Le social et le digital sont privilégiés mais Kantar Media estime que l’affichage accompagné du mobile sont des touchpoints d’accompagnement idéaux

 

 

Comment les approcher ?

Même si les réseaux sociaux et les points de contacts digitaux occupent une place primordiale chez les Advisers, ils sont joignables par de nombreux points de contacts : presse, affichage, courrier publicitaire, cinéma, promotion en magasin, sur internet…

L’interactivité est aussi un facteur clé pour engager ces consommateurs. Ici Mobile et affichage représentent un bon « mix ». Ainsi, 16% des Advisers se montrent intéressés par la réception d’informations, de promotions en passant devant une campagne d’affichage.

Selon Kantar Media, pour toucher cette nouvelle cible, il est recommandé de miser sur la synergie des touchpoints, d’offrir plus d’expérience, de découverte et de valoriser leur pouvoir en co-créant avec eux.

L’Adviser peut désormais être considéré comme un media à part entière dans un dispositif crosscanal.

 

Méthodologie : Etude TGI Clickstream – 15 600 individus représentatifs des individus de 15 ans et plus vivant en France