Les décisions d’achat

Les Français et les Réseaux Sociaux.: de la conversation à la consommation ?

Parler moins de sa vie privée mais davantage des marques et produits. Pour Harris Interactive qui réalise pour la seconde année consécutive un baromètre annuel des usages des réseaux sociaux en France*, la plus forte surprise réside dans cette évolution des usages qui tendent vers moins d’intimité mais plus de consommation.

Bien qu’il ne soit pas encore pas possible d’y effectuer une transaction, les réseaux sociaux s’affirment donc de plus en plus comme des portes d’entrée prioritaires vers le web marchand. Plus d’un socionaute sur deux suit l’actualité d’une marque (+ 10 points par rapport à 2012) et plus d’un tiers « like », suit ou échange régulièrement avec une marque, un produit ou une entreprise sur ces réseaux. 39% des socionautes déclarent même utiliser les réseaux sociaux dans le but de réaliser un achat (ils étaient seulement 23% en 2012).

Cette évolution entre en résonance avec un profil de socionautes plus matures et qui semble plus enclins à entrer dans ce mode de relation plus consumériste sur les réseaux sociaux. Il n’en demeure pas moins que cette relation reste fragile et qu’elle peut amener une rupture du lien avec certains socionautes. Mais il est au contraire possible que la plupart accueille volontiers ce mode de relation qui amène les marques à être encore plus orientées clients (versus produits).

Tous les secteurs n’attirent pas les mêmes comportements de la part des socionautes. Ainsi le secteur du Multimédia/IT est celui où les socionautes parlent le plus positivement de la marque , alors que celui de l’alimentation se voit bénéficier des messages les plus négatifs sur les pages des marques.

Savoir à qui l’on s’adresse et comment s’adresser à eux est donc un enjeu crucial pour les marques de ces secteurs afin d’anticiper les risques ou au contraire d’exploiter les opportunités d’entrer dans une relation d’achat.

La société américaine Invesp Soft, spécialisée dans l’édition de logiciels à destination des e-commerçants, propose une infographie sur l’impact des médias sociaux sur les décisions d’achat des consommateurs. On y apprend notamment que :

  • 4 utilisateurs sur 10 ont déjà effectué un achat après avoir partagé ou favorisé un produit sur les réseaux sociaux ;
  • 71% des consommateurs sont plus à même d’effectuer un achat après une recommandation sur les réseaux sociaux ;
  • Facebook reste le réseaux social le plus influent pour la décision d’achat, devant YouTube ou LinkedIn, Twitter n’arrivant qu’en sixième position ;
  • 38% des utilisateurs de Facebook ont déjà acheté un produit après l’avoir partagé ou favorisé sur Facebook, contre 29% sur Pinterest et 22% sur Twitter ;
  • Pinterest influence davantage les décisions d’achat pour les produits alimentaires et d’arts là où Twitter et Facebook dominent largement sur les produits électronique et technologique.

 

*Méthodologie du Baromètre de l’institut Harris Interactive : cette enquête a été réalisée en ligne en novembre 2013, sur la base d’un échantillon de 2000 individus représentatifs de la population française internaute âgée de 15 ans et plus. La méthode utilisée a été celle des quotas et du redressement appliqués aux variables suivantes.: sexe, âge, catégorie socio-professionnelle et région de l’interviewé(e).