Un Traité imprévu

Un Traité imprévu Design by Cahiers intempestifs Biennale internationale de Design Saint-Étienne.

La maison d’édition de l’agence Gutenberg spécialisée en culture visuelle, explore depuis 25 ans la relation qu’entretient l’Homme à la fois avec son identité et avec sa communauté. Sa revue d’art contemporain éponyme, reconnue à l’international, a visité de nombreuses scènes artistiques (celles de Londres, New York, Pékin…). Sa collection consacrée au design graphique a exprimé la diversité et la complexité de ces arts appliqués dont la vocation est de matérialiser l’information et le savoir. Ses  publications, qui reflètent, de manière générale, le lien qu’entretient l’Homme à son identité par le truchement de l’art et du design, ont toujours su allier la jouissance de la belle édition papier avec les promesses de l’art numérique  (réalité augmentée ou virtuelle).

Aussi, dans le cadre de la 11e Biennale Internationale de Design (au titre de «Me, You, Nous: Créons un terrain d’entente») dédiée au design de la concorde, quoi de plus cohérent pour cette manifestation que de rendre hommage au travail, papier et numérique, des éditions des Cahiers intempestifs qui depuis un quart de siècle n’ont eu de cesse  de fureter dans les productions artistiques, graphiques… et de les refléter comme un miroir de l’humain à l’aune de nos sociétés contemporaines. Une exposition anniversaire et rétrospective donc comme un “Traité” (aux deux sens du terme !) dans lequel l’art et le design œuvre comme un terrain d’entente.

Biennale internationale de Design Saint-Étienne,
“Biennale dans la ville, Résonances”, Médiathèque Centrale de Tarentaize :

– Exposition rétrospective de design graphique “Un Traité imprévu : Design by Cahiers intempestifs” du 21 mars au 20 avril 2019. Vernissage le samedi 30 mars à 17 heures. (#design graphique #hommage aux éditions des Cahiers intempestifs.

Biennale internationale de Design Saint-Étienne,
“Corner créatif” Cité du design, bâtiment de la platine :

– La revue Cahiers intempestifs et la publication du travail de 3 photographes chinois Dai Xiang, Wang Jiuliang et Wu Qi (#Chine invité d’honneur de cette 11e biennale internationale).
– COD [ex], nouvelles de la page (#design graphique)
– image bOx by Gutenberg et son ouverture vers la réalité virtuelle avec le jeu iRéal (#innovation #nouvelles technologies # arts numériques)

Deux jours de workshop dirigés par Véronique Gay-Rosier dans le cadre des animations du corner créatif (animations permettant au public de découvrir un produit, une technique ou un savoir-faire innovants ) sont prévus autour des réalisations numériques initiées par les éditions des Cahiers intempestifs (réalité augmentée et virtuelle notamment) – dates à préciser.